Manuel de l'Ingénieur du cadastre: verschil tussen versies

Uit HisGIS
Naar navigatie springen Naar zoeken springen
Regel 1: Regel 1:
 +
Dit is de handleiding voor de technische werkzaamheden van het kadaster, zoals die destijds werd opgesteld, behorende bij het [[Recueil_Méthodique|Recueil Méthodique]].
 +
 +
== Titelblad ==
  
 
Par M<sup>L</sup> Pommiés, Professeur au Lycée Napoléon, Examinateur des Ingénieurs du Cadastre, Membre de l'Athénée des Arts;
 
Par M<sup>L</sup> Pommiés, Professeur au Lycée Napoléon, Examinateur des Ingénieurs du Cadastre, Membre de l'Athénée des Arts;

Versie van 27 aug 2020 10:49

Dit is de handleiding voor de technische werkzaamheden van het kadaster, zoals die destijds werd opgesteld, behorende bij het Recueil Méthodique.

Titelblad

Par ML Pommiés, Professeur au Lycée Napoléon, Examinateur des Ingénieurs du Cadastre, Membre de l'Athénée des Arts;

Précédé d'un traité de trigonométrie rectiligne, par A.A.L. Reynaud, Répétiteur d'Analyse à l'École polytechnique, Professeur des Élèves du Cadastre;

et Des Instructions publiées pour l'exécution des Arpentages Parcellaires, approuvées par le Ministre des finances.

Il faut à la plupart des artistes, des livres et des leçons uniquement dirigés vers l'application, et bornés par conséquent à l'exposition claire et précise des préceptes ; les meilleurs traités sont alors ceux qui renferment le plus d'exemples et lemoins de raisonnemens. Cette espèce de livres , qu'on doit considérer comme des manuels dontil faut se rendre l'usage familier , est très-propre à répandre l'instruction parmi ceux qui pratiquent les arts.

Essais sur l'Enseignement, par LACROIX , membre de l'Institut et de la Légion d'honneur.

À Paris, de l'imprimerie impériale. 1808.

Se trouve à Paris, Chez Courcier, Imprimeur-Libraire pour les Mathématiques, quai des Augustins, n° 57.

Proloog

A M. Hennet, Commissair Impérial du Cadastre, Chevalier de la legion d'honeur, Membre de l'Acadmie impériale de Turin.

Monsieur,

En vous dédiant le Manuel de l'Ingénieur du Cadastre , je remplis un devoir que votre bienveillance a rendu sacré pour moi, et je cède au besoin de vous offrir un gage de ma reconnaissance et de mes respects.

C'est vous , Monsieur , que sous les ordres du le Gouvernement a chargé de diriger ; Ministre des finances , les travaux du Cadastre général de l'Empire . Vous m'avez permis de coopérer à cette grande entreprise, en m'appelant près de Son Exc. pour me confier l'enseignement et l'examen des Ingénieurs de tout grade, ainsi que la rédaction des écrits nécessaires au développement des instructions officielles. Vous avez paru desirer que je rassemblasse, pour le service des Ingénieurs, les matériaux épars dans mes leçons et dans ces commentaires ; je les ai réunis suivant vos intentions , et me suis renfermé dans les limites que vous m'avez prescrites : il en est résulté l'ouvrage que j'ai l'honneur, de vous présenter.

Je sais tout ce qui manque à ce livre pour qu'il soit digne de l'attention des Géomètres; mais j'ai considéré sa destination particulière , et j'ai préféré l'avantage d'être plus utile , à la gloire de paraître plus savant. Votre estime et les témoignages de satisfaction que j'ai reçus du Ministre , après l'exercice des diverses fonctions dont il m'a honoré , me servent de dédommagement, et suffisent à ma récompense .

Pour vous , Monsieur , qui , par une heureuse distribution du temps , savez allier la culture des lettres à la conduite des affaires , votre nom peut espérer d'être inscrit avec une égale distinction dans les fastes des Muses et dans les annales de l'Histoire : on le prononcera sans doute après celui du Ministre éclairé dont vous secondez si dignement les efforts par votre zèle et par vos talens. La célébrité que sa modestie semble fuir , sera le prix inévitable de la sagesse de son administration ; et les éloges donnés à l'importance de ses vues par la bouche même de SA MAJESTÉ , font assez connaître qu'elles sont d'accord avec les vastes projets que ce règne voit exécuter , et qu'elles flattent le goût du Monarque pour toutes les actions qui portent le caractère de la grandeur et de la justice.

Un suffrage si imposant devient pour le Ministre et pour vous , Monsieur , le garant assuré de la reconnaissance des contemporains et de l'estime de la postérité .

Je suis avec respect , MONSIEUR , Votre très - humble et très obéissant serviteur , M. POMMIÉS.